Responsable de l'axe : Anne-Marie Mes-Masson, Ph. D.

chercheuse

Chercheurs de l'axe

Publications des chercheurs


Cet axe multidisciplinaire regroupe des chercheurs cliniciens, fondamentalistes et épidémiologistes. Ses activités actuelles sont regroupées sous six volets :

Le volet traitement et chimioprévention jouant un rôle de première ligne, le développement de nouveaux traitements ainsi que la chimioprévention ciblent plusieurs sites tumoraux parmi lesquels le sein, l’ovaire, la prostate, la vessie, le poumon, la peau et le rein. 

Dans le volet facteurs de risques génétiques et environnementaux, plusieurs groupes de recherche se sont consolidés pour déterminer les facteurs de risques génétiques (tels que les gènes impliqués dans l’instabilité génique) et environnementaux (tels que l’influence du métabolisme des lipides, de l’acide rétinoique, du fer) dans le développement des cancers du sein, de l’ovaire, de la prostate et du poumon.

Dans le volet croissance, apoptose et angiogenèse, les voies de signalisation impliquées dans la régulation de la croissance et la mort cellulaire, la migration et l’invasion des cellules tumorales et endothéliales sont étudiées dans des modèles de cellules en culture et des modèles animaux.

Dans le volet biologie de la cellule tumorale, plusieurs équipes s’intéressent directement à disséquer la biologie de la cellule tumorale, par le dépistage et l’analyse globale de l’expression des gènes impliqués dans le développement et la progression tumorale à l’aide des puces d’ADN et de tissus.

Le volet immuno-oncologie vise à identifier de nouvelles cibles immunologiques dans les mélanomes et les cancers hormono-dépendants, en particulier les cancers du sein. 

Le volet médecine moléculaire en émergence vise à identifier, à l’aide des nouvelles technologies de génomique et protéomique, de nouveaux marqueurs moléculaires précoces de diagnostic et de pronostic.

 

Institut du cancer de Montréal
Merci à l'Institut du cancer de Montréal pour sa contribution au recrutement de chercheurs au CRCHUM.