Cardiométabolique

Version imprimable

Thierry Alquier

 

Responsable de l'axe : 

Thierry Alquier, Ph. D.

  


 

chercheurs de l'axe


Publications des chercheurs


 

Les maladies cardiométaboliques et respiratoires représentent les principales causes de mortalité et de morbidité de la société et elles génèrent la majeure partie des coûts du système de santé. Les volets de recherche de cet axe portent sur les mécanismes physiopathologiques (découverte des mécanismes de pathogénèse), la génétique (prévention, prédiction et découverte de cibles thérapeutiques), la modélisation animale (innovation thérapeutique), l’imagerie et la recherche clinique (diagnostic, traitement et prévention).


 

Physiopathologie

Les chercheurs tentent d’élucider les mécanismes responsables de la modulation de l’angiogénèse ainsi que du remodelage cardiaque.  Le stress oxydatif, l’inflammation et les états pro-thrombogènes dans l’athérosclérose et l’implication des peptides natriurétiques et des récepteurs aux imidazolines dans l’hypertension et la défaillance cardiaque sont étudiés.  L’étude de la gluco-lipotoxicité sur la sécrétion de l’insuline et le développement du diabète constitue un point fort de cet axe de recherche.  Les voies de signalisation de l’insuline, du glucagon, de l’hormone de croissance, de l’oxytocine, de la vitamine D, et les facteurs de croissance impliqués dans la prolifération des cellules thyroïdiennes et cortico-surrénaliennes sont également explorées. 

Génétique et modélisation animale

Plusieurs modèles des principaux facteurs de risque des maladies cardiométaboliques sont développés : des espèces transgéniques qui surexpriment l’angiotensinogène et autres gènes dans le rein et développent l’hypertension et l’insuffisance rénale, un modèle  pour l’hyperlipidémie familiale et la pharmacogénétique a permis d’identifier plusieurs locus de réponses aux médicaments antihypertenseurs.  La production de souches congéniques se poursuit sur différents locus régulant la pression artérielle.  Chez l’humain, les approches de génomique globale et l’utilisation des généalogies informatisées permettent de disséquer les formes génétiquement distinctes des maladies complexes. De nouveaux gènes impliqués dans l’action de l’insuline et dans l’apoptose des cellules ß du pancréas, dans le développement du diabète de type 2, dans le développement de l’obésité et sa réponse à la diète, dans la biosynthèse des acides rétinoïques et dans la fonction somatrope et le vieillissement réussi ont été identifiés.   

Imagerie

Un programme de recherche en élastographie vasculaire ultrasonore et un autre en échographie et élastographie vasculaire non-intrusives chez les espèces modifiées génétiquement sont en cours.  La même technologie sera utilisée pour étudier la composition mécanique de la plaque athéromateuse au niveau de la carotide chez l’humain.  Le laboratoire des biomatériaux vasculaires collabore avec les laboratoires de neuroradiologie interventionnelle, de biorhéologie et d’ultrasonographie médicale et avec le département de radiologie.  Plusieurs collaborations avec l’École Polytechnique de Montréal permettent le développement de nouveaux concepts comme la navigation d’agents ferromagnétiques en IRM et les algorithmes pour l’imagerie des stents en CT scan.  De plus, une nouvelle approche en utilisant les ultrasons à haute fréquence pour mesurer l’agrégation érythrocytaire in vivo de façon non invasive a été développée et validée dans une population diabétique.  En  collaboration avec le département de radiologie, nous sommes actuellement en train de développer et de valider de nouvelles approches pour mesurer la stéatose hépatique en utilisant la spectroscopie par résonance magnétique (MRS).

Respiratoire 

L’étude du rôle des cellules épithéliales dans la pathophysiologie des lésions pulmonaires induites par la fibrose kystique et la transplantation pulmonaire montre que le processus inflammatoire diminue de façon importante l’expression des canaux sodiques pouvant contribuer à la sévérité des lésions pulmonaires.  Le rôle des canaux potassiques dans ces processus et dans la réparation de l’épithélium pulmonaire suite à ces lésions est également étudié.

Diagnostic, traitement et la prévention 

Ce volet vise à identifier des biomarqueurs et développer de nouvelles stratégies de dépistage et de traitement pour les sujets à risques élevés face au diabète et aux maladies cardiovasculaires. De nouvelles méthodes permettant de diminuer la recanalisation des anévrismes sont développées. Des études évaluant le bénéfice de la radiothérapie après stenting sont en cours.  De nouvelles interventions permettant d’améliorer l’adhésion médicamenteuse chez les hypertendus et un programme communautaire de modification du comportement alimentaire chez des sujets à risques de diabète et de maladies cardiovasculaires sont mis sur pied.  De nouvelles études pour la prévention des maladies cardiovasculaires dans une population diabétique et pré-diabétiques sont en cours.