Bhat, Pangala

Ph. D.

Version imprimable
Pangala Bhat

Axe: Cardiométabolique

pangala.v.bhat@umontreal.ca
514 890-8000 poste 12927

Chercheur régulier

Professeur honoraire, Département de médecine, Université de Montréal

Directeur, Laboratoire de nutrition et cancer, CRCHUM

Membre affilié, Département de nutrition, Université de Montréal

Mots-clés

Vitamine A, acide rétinoïque, rétinal déshydrogénases, métabolisme, cancer, diabètes.

Domaine de recherche

Nos recherches portent sur la vitamine A au niveau de la nutrition, du métabolisme et de ses fonctions.  La vitamine A joue un rôle fondamental dans la différenciation des cellules, l'embryogenèse, l'immunité, la prévention du cancer et du diabète de type 2.

Pour que la vitamine A (rétinol) soit biologiquement active, elle doit être convertie en acide rétinoïque (RA). Le RA exerce ses actions biologiques en liant les récepteurs-RA (RARs et RXRs) qui régularisent la transcription des gènes. Les bons niveaux de RA dans les cellules sont très importants pour une bonne embryogénèse. Des niveaux peu élevés entraînent des déficiences tandis que des niveaux trop élevés peuvent être toxiques pour l'embryon. Les enzymes de synthèse et les enzymes de dégradation du RA équilibrent le niveau de RA dans la cellule.  Le RA est formé à partir du rétinol (ROL) par des oxydations successives vers rétinal (RAL) par le  rétinol-déshydrogénases (RDHs) et ensuite du RAL vers l'acide rétinoïque(RA) par le rétinal-déshydrogénases (RALDHs.)

Notre travail se concentre sur la purification, la caractérisation, le clonage et la détermination des fonctions de RADLHs. De plus, nous explorons le rôle du RALDHs dans la carcinogenèse et la régulation de l'expression et de la sécrétion des protéines RBP (retinol binding protein)  dans le plasma, afin de comprendre le rôle de ces protéines dans l'obésité et les diabètes de type 2.