Chomont, Nicolas

Ph. D.

Version imprimable
Nicolas Chomont

Axe: Insulte tissulaire, infection, immunité et inflammation

nicolas.chomont@umontreal.ca
514 890-8000 poste 31266

Chercheur régulier

Professeur et chercheur adjoint, Département de microbiologie, infectiologie et immunologie, Université de Montréal

Mots-clés

Réservoirs du VIH, latence virale, éradication, cellules T mémoires.

Domaine de recherche

Bien que les thérapies antirétrovirales permettent de contrôler la réplication du VIH, elles n’éliminent pas le virus : le VIH persiste dans des réservoirs anatomiques et cellulaires qui sont insensibles aux traitements actuels. Ainsi, ces réservoirs viraux constituent l’obstacle majeur à l’éradication du VIH.

Notre travail consiste à caractériser les tissus et les cellules dans lesquels le VIH persiste pendant les thérapies antirétrovirales afin de les cibler spécifiquement, et d’éventuellement éradiquer le virus.

Affiliations

Co-investigateur, Consortium canadien de recherche sur la guérison du VIH, (CanCURE)