Conjoncture favorable

Version imprimable

Vincent Poitout24 mai 2017

Le mois de mai nous a apporté son lot de bonnes nouvelles pour la recherche au CHUM. Les deux stratégies gouvernementales qui nous touchent directement, soit celle en sciences de la vie et celle en recherche et innovation, annoncent plusieurs programmes et investissements dont bénéficieront nos équipes.

La Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027 (SQSV) met en avant le CRCHUM et le Carrefour de l’innovation et de l’évaluation en santé, dans le contexte d’une intégration renforcée de l’innovation dans le système de santé et de services sociaux. Notons que le document met également en exergue les travaux du Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie (LIO) dirigé par Jacques de Guise

Deux créneaux transversaux porteurs sont identifiés dans la SQSV : la médecine de précision et l’exploitation des mégadonnées en santé. Ce dernier point correspond à un besoin exprimé par de nombreuses équipes de recherche et représente une priorité de développement de votre équipe de direction. La première phase de notre plan d’action sera la mise en place d’un entrepôt de données au CHUM, pour laquelle un groupe de travail est déjà constitué. Cette initiative s’inscrit également dans le contexte des investissements majeurs des deux paliers de gouvernement dans le domaine de l’intelligence artificielle, dont la grappe québécoise annoncée récemment. Autre investissement annoncé dans la SQSV : 5,8 millions pour l’amélioration des processus de recherche clinique proposés par la Table nationale des directeurs de recherche du ministère de la santé et des services sociaux. 

La Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation 2017-2022 prévoit quant à elle un rehaussement significatif du budget des Fonds de recherche du Québec (FRQ), qui s’est déjà répercuté sur l’enveloppe FRQS 2017-2018 attribuée à notre centre et s’est traduit par ailleurs par une augmentation des taux de succès aux concours de bourses de carrière. Sept chercheurs du CRCHUM ont obtenu des bourses cette année, dont trois Junior 1 (Valérie Martel-Laferrière, Aude Motulsky et Marie-Pierre Sylvestre), deux Junior 2 (Nathalie Auger et An Tang), et deux Senior (Moishe Liberman et Alex Parker). Je les félicite tous très sincèrement! Parmi les bons résultats aux concours du FRQS, notons également le renouvellement de trois réseaux thématiques dirigés par des chercheurs du CHUM : cancer (Anne-Marie Mes-Masson), vieillissement (Pierrette Gaudreau), et SIDA-maladies infectieuses (Cécile Tremblay et Michel Roger). 

Enfin, 13 projets de recherche de nos chercheurs ont été subventionnés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) dans le cadre du dernier concours Projets. Le président par intérim des IRSC, Dr Roderick McInnes, a annoncé le report du prochain concours Projet (enregistrement : 15 août; soumission : 15 septembre), et une augmentation du budget alloué au concours dont les résultats viennent d’être annoncés et qui a permis de retrouver un taux de succès moyen aux alentours de 20 %. Espérons que d’autres mesures viendront renforcer ces ajustements temporaires et que les recommandations très claires du « rapport Naylor » en faveur du financement de la recherche seront suivies.

Vincent Poitout
Directeur du CRCHUM et directeur de la recherche au CHUM

À voir aussi

Lise Gauvin, directrice du Carrefour de l'innovation et de l'évaluation en santé (CIES) du CHUM, présente les défis actuels pour mettre la science et les méthodes d'évaluation au service de l'intégration de l'innovation en santé.