L’audace de chercher plus loin, ensemble

Version imprimable

Jeudi 24 septembre 2015

C’est avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme que j’écris ce premier « Mot du directeur » en tant que titulaire du poste après plus d’une année d’intérim. Votre équipe de direction a désormais la stabilité nécessaire pour que nous fassions ensemble du CRCHUM le grand centre de recherche hospitalier qu’il doit être.

Notre nouveau président-directeur général, le Dr Fabrice Brunet, a clairement énoncé sa vision de la place de la recherche au sein du CHUM : nos activités de recherche et d’innovation doivent appuyer tous les éléments de la mission de l’hôpital pour améliorer la santé des Québécois. Ce faisant, notre centre de recherche doit devenir l’un des meilleurs au monde.

Pour atteindre cet objectif, nous devrons continuer à nous mobiliser et à travailler ensemble. J’aurai l’occasion, à la prochaine assemblée des chercheurs, de partager avec vous ma vision de développement de notre centre, mon analyse des enjeux et défis auxquels nous sommes confrontés, et le plan d’action qui nous permettra de les relever.

Dans les mois qui viennent, l’équipe de direction concentrera ses efforts sur plusieurs dossiers prioritaires :

Recherche clinique
Le plan de développement de la recherche clinique, qui est en voie d’être finalisé sous la gouverne du Dr Paul Hébert, sera communiqué et discuté avec les chercheurs cliniciens. Dans ce dossier comme dans les autres, nous veillerons à rester à l’écoute. Dans les prochaines semaines, nous organiserons des rencontres d’échanges avec les chercheurs cliniciens et le personnel de recherche clinique afin d’ajuster nos actions pour répondre le mieux possible à vos préoccupations et aux enjeux auxquels vous faites face.

Assouplir le fonctionnement administratif
Les modalités de fonctionnement administratif du centre seront revues pour mieux servir les activités de recherche et les besoins des chercheurs. Nous évoluons dans un environnement réglementaire et légal contraignant. Nous devons néanmoins faire tout ce qui est en notre pouvoir, dans le respect des règles et politiques institutionnelles, pour minimiser l’impact de ces contraintes sur les activités de recherche. Je m’y engage personnellement.

Renforcer nos liens avec nos partenaires
Nous travaillerons à renforcer nos liens avec nos partenaires dans le réseau de l’Université de Montréal et au-delà, afin non seulement d’asseoir notre position de chef de file, mais surtout de définir nos priorités stratégiques en tenant compte de notre environnement et de la complémentarité existante entre nos domaines d’expertise et ceux de nos partenaires.

Mieux soutenir nos activités de recherche
Nous engagerons avec la communauté des chercheurs une discussion qui aura pour objectif de revoir nos programmes internes de soutien aux activités de recherche. Les changements des modalités de financement de la recherche biomédicale et les contraintes budgétaires que nous subissons nous forcent à revoir nos priorités. Nous devrons faire des choix afin que nos ressources soient investies de manière à favoriser notre compétitivité. Ces choix, nous devrons les faire ensemble, et nous mettrons en place plusieurs forums d’échange dont j’aurai l’occasion de vous reparler.

L’objectif fixé par notre PDG est ambitieux; nous avons tout ce qu’il faut pour l’atteindre : des équipes de recherche performantes, des locaux flambant neuf, et des infrastructures de pointe. Nous y parviendrons ensemble.

Vincent Poitout, DVM, PhD, FCAHS
Directeur du CRCHUM