Anne-Marie Mes-Masson reçoit le Prix Michel-Sarrazin 2017

Version imprimable
16 Octobre 2017
Anne-Marie Mes-Masson et Dr Nathalie Rivard

Anne-Marie Mes-Masson, chercheuse, responsable de l’axe Cancer du Centre de recherche de l’Université de Montréal (CRCHUM) et directrice scientifique de l’Institut du cancer de Montréal a été choisie pour recevoir le Prix Michel-Sarrazin 2017. Chaque année depuis 1977, le Club de Recherches Cliniques du Québec (CRCQ) remet ce Prix à un ou une scientifique québécois(e) chevronné(e) soulignant ainsi sa contribution exceptionnelle à l’avancement de la recherche biomédicale. 

L’importance de ses travaux sur le cancer de l’ovaire et de la prostate ainsi que le leadership dans le développement des biobanques lui ont mérité cette reconnaissance.  

Grâce à ses contributions scientifiques dans le domaine, Anne-Marie Mes-Masson s’est d’ailleurs déjà vue décerner le Prix d'excellence Karen Campbell, octroyé par Cancer de l'Ovaire Canada.

Anne-Marie Mes-Masson, ses collaborateurs et son  équipe étudient les évènements moléculaires qui contribuent au développement du cancer de l'ovaire, de la prostate et du sein. Elle coordonne plusieurs grands consortiums afin de créer des micro-étalages tissulaires dans ces trois cancers, dans le but de soutenir une recherche collaborative nationale et internationale en biomarqueurs et médecine personnalisée. 

Son programme de recherche utilise un grand nombre de lignées cellulaires dérivées du cancer de l'ovaire ainsi qu'un système microfluidique pour l'étude des tissues ex vivo, afin de comprendre la réponse thérapeutique dans le cancer de l'ovaire. Parmi ses découvertes récentes figure l'identification de la GTPase RAN comme cible thérapeutique prometteuse dans le cancer de l'ovaire. Cette protéine fait maintenant l'objet d'un programme de développement pharmaceutique. 

Pour en savoir plus : 

Axe de recherche Cancer

 


Photo : Anne-Marie Mes-Masson et Dr Nathalie Rivard, présidente du CRCQ