Colloque international sur le criblage génétique de la santé humaine et les mégadonnées

Version imprimable
28 Septembre 2017
Journée scientifique

Le Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) accueillera le professeur Andrew Z. Fire, récipiendaire du prix Nobel de médecine en 2006, à l’occasion de la 8e Journée scientifique qui se tiendra le 26 octobre prochain.

Ce colloque international gratuit et ouvert à toute la communauté scientifique a pour thème : « Cribler la santé humaine. Du microscopique au macroscopique ».

L’événement représente une occasion unique d’assister à des conférences d’experts de renommée internationale dans le domaine de la médecine de précision et les mégadonnées.

« Les technologies d’analyses systématiques du génome permettent d’accélérer la découverte de médicaments. La médecine personnalisée, à partir d’un profil génétique individuel, promet de prévenir et mieux traiter les maladies. Mais l’accélération des connaissances en génétique, de pair avec le développement de l’intelligence artificielle et des mégadonnées, soulève plusieurs questions technologiques, sociales, éthiques et légales. Intégrer toutes ces considérations va nous aider à faire progresser les connaissances scientifiques en santé », explique Vincent Poitout, directeur du CRCHUM.

Conférencier de prestige : Andrew Z. Fire

Professeur de pathologie et génétique à Standford University Schol of Medicine, Andrew Z. Fire présentera une conférence de prestige intitulée : Acquisitive genomes and opportunistic RNAs

Andrew Z. Fire et son collègue Craig Mello se sont mérité le Prix Nobel de médecine en 2006 pour leur découverte en 1998 d’un mécanisme fondamental qui contrôle le transfert de l'information génétique. Ce mécanisme, l’interférence de l’ARN, intervient parfois pour bloquer la synthèse des protéines et réduire certains gènes au silence.

L'interférence de l'ARN est très importante pour la régulation de l'expression des gènes, participe à la défense contre les infections virales et maintient les gènes de saut sous contrôle. On l’utilise maintenant couramment en recherche fondamentale pour étudier la fonction des gènes, avec l’objectif de découvrir de nouvelles thérapies.

Conférenciers

En plus de la conférence de prestige du professeur Andrew Z. Fire, les conférenciers suivants participent à la programmation de cette 8e Journée scientifique du CRCHUM : Marie-Pierre Dubé (Institut de cardiologie de Montréal et Université de Montréal), Daniel Lamarre (CRCHUM et Université de Montréal), Alex Parker (CRCHUM et Université de Montréal), Sidong Huang (Université McGill), Anne-Marie Mes-Masson (CRCHUM, Université de Montréal et Institut du cancer de Montréal), Aude Motulsky (CRCHUM et Université de Montréal) et Jennifer Stoddart (Nymity et Université McGill). 

Une soixantaine d’étudiants gradués, stagiaires postdoctoraux et résidents du CRCHUM présenteront également des affiches scientifiques. 

Inscrivez-vous sans tarder. Les places sont limitées. 

Inscription

Programme

À propos de la Journée scientifique du CRCHUM

La Journée scientifique du CRCHUM est un colloque annuel qui présente les avancées récentes des chercheurs du CRCHUM et d’ailleurs dans le monde. Cet événement scientifique gratuit et ouvert au public accueille un conférencier d’honneur, lauréat du prix Nobel ou sommité internationale. Par les années passées, le CRCHUM a reçu : Françoise Barré-Sinoussi, Lee Hartwell, Ferid Murad, Jules Hoffmann, Robert J. Lefkowitz et Dan Barouch. La 8e Journée scientifique du CRCHUM est rendue possible grâce au soutien financier de nos partenaires : Prizer, Servier, AstraZeneca, Charles River, Quebecor, GSK, Lilly, Merck, Roche, Biron groupe santé et Médicaments novateurs Canada.

À propos du CRCHUM

Le Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) est l’un des plus importants centres de recherche en milieu hospitalier en Amérique du Nord. Notre mission est d’améliorer la santé chez l’adulte grâce à un continuum de recherche allant des sciences fondamentales à la santé des populations, en passant par la recherche clinique. Plus de 1 800 personnes travaillent au CRCHUM, dont 450 chercheurs et près de 700 étudiants et stagiaires de recherche.