David Allard et Samuel Rodriguez-Qizilbash obtiennent la bourse la Vie en Rose 2017

Version imprimable
30 Octobre 2017
Samuel Rodriguez-Qizilbash, Pierrette Gaudreau et David Allard

Deux étudiants du Centre de recherche du CHUM (CRCHUM) ont reçu la bourse de formation en recherche sur le cancer du sein la Vie en Rose. David Allard, étudiant au doctorat sous la direction de John Stagg reçoit une bourse de 23 000 $ et Samuel Rodriguez-Qizilbash, étudiant de Rami Younan, obtient la bourse de formation de maîtrise au montant de 16 000 $. 

« Au nom de la direction adjointe scientifique, je suis très reconnaissante que la chaîne de magasins la Vie en Rose, par l’entremise de la Fondation les Roses de l’Espoir, offre cette année une bourse de niveau maîtrise et une de doctorat, en partenariat financier avec les directeurs de recherche des étudiants choisis. Les deux projets sélectionnés sur la base de l’excellence scientifique auront un impact sur les pratiques cliniques pour une meilleure prise en charge des patientes. Ils valideront de nouvelles approches thérapeutiques », souligne Pierrette Gaudreau, directrice adjointe scientifique, affaires étudiantes du CRCHUM. 

Récipiendaire de la bourse la Vie en Rose pour une deuxième année, David Allard pourra ainsi poursuivre des études pré-cliniques visant à tester l’effet thérapeutique d’immune-modulateurs en combinaison avec le traitement Herceptin présentement utilisé pour le traitement du cancer du sein HER2+. 

De son côté, les travaux de recherche de Samuel Rodriguez-Qizilbash visent à évaluer un test génomique ayant pour objectif d'identifier les patientes n’ayant pas besoin de chimiothérapie, afin de leur éviter les complications liées à ce traitement en plus d’épargner de l’argent au système de santé. « Cette bourse donnera une plus grande portée à ma recherche, facilitera le partage des connaissances par l’entremise de conférences et me permettra de me rapprocher de mon objectif, qui est de devenir un médecin clinicien-chercheur afin d’aider les femmes qui souffrent du cancer », précise Samuel Rodriguez-Qizilbash.

Le cancer du sein est la forme de cancer la plus répandue chez la femme au Canada. Selon les statistiques de 2015, on estime qu’une femme sur huit développera un cancer du sein au cours de sa vie et qu’une femme sur 30 en mourra. 

Fondation les Roses de l’Espoir

À lire également : La Vie en Rose finance la recherche en cancer du sein   

 


Sur la photo : Samuel Rodriguez-Qizilbash, Pierrette Gaudreau et David Allard (de gauche à droite)