Janusz Kaczorowski nommé titulaire d’une chaire sur l’hypertension

Version imprimable
2 Novembre 2017
Janusz Kaczorowski

Le chercheur au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal et professeur titulaire et directeur de recherche au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence à l’Université de Montréal Janusz Kaczorowski devient le nouveau titulaire de la Chaire pour la prévention et le contrôle de l’hypertension.

La ministre de la Santé Ginette Petitpas a annoncé aujourd’hui un investissement de 1,125 million de dollars sur cinq ans pour soutenir les travaux de cette chaire de l’Institut de la santé circulatoire et respiratoire des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), en partenariat avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada et Hypertension Canada.

Janusz Kaczorowski a pour mandat de générer de nouvelles connaissances, de sensibiliser le grand public aux enjeux de l’hypertension et de mettre en place de nouvelles pratiques pour améliorer la prévention et le contrôle de l’hypertension. Ses travaux permettront d’améliorer les programmes canadiens actuels, d’en cerner les lacunes et enfin d’élaborer de nouvelles politiques, programmes et interventions.

Au Canada, un adulte sur cinq est hypertendu. Un phénomène inquiétant, puisque l'hypertension artérielle représente un facteur de risque majeur pour les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies rénales et la démence. L’hypertension contribue à la moitié de tous les décès causés par ces conditions. On estime que 7,5 millions de Canadiens vivent avec l'hypertension et 7,4 millions autres développeront de l’hypertension si elles ne changent pas leur mode de vie.

« Depuis 30 ans, plusieurs initiatives ont porté fruit pour conscientiser le public, améliorer les traitements et le contrôle de l’hypertension. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut mettre l'accent sur des solutions qui vont au-delà de l'individu pour prévenir ou retarder le développement d'une cascade de complications de santé débilitantes et coûteuses pour notre système de santé », estime Janusz Kaczorowski.

Les coûts de l’hypertension pour le système de santé canadien sont évalués à 13,9 milliards de dollars, selon les dernières données disponibles en 2010.

Janusz Kaczorowski souhaite maintenir le rôle du Canada comme chef de file mondial dans la lutte contre l’hypertension. Il poursuivra en ce sens les travaux du précédant titulaire de la chaire, le Dr Norman Campbell de l’Université de Calgary, afin d’élaborer des stratégies globales de prévention et de gestion de l'hypertension au niveau de la communauté, des politiques publiques et du système de soins de santé.

Pour en savoir plus

Communiqué Instituts de recherche en santé du Canada

Possibilité de financement : Chaire pour la prévention et le contrôle de l’hypertension

Fondation des maladies du cœur et de l’AVC

Hypertension Canada