Les récepteurs nucléaires et la régulation de l’inflammation à médiation TH17

Version imprimable
17 Février 2017
Laura Solt

Dans le cadre de la conférence du CRCHUM qui aura lieu le 24 février 2017, Laura Solt, assistante professeur au Département d'immunologie et microbiologie de la Scripps Research Institute, présentera ses recherches portant sur plusieurs récepteurs nucléaires.
 

Résumé

Dans des conditions homéostatiques, les lymphocytes TH17 des muqueuses assurent une protection contre les agents pathogènes extracellulaires. Cependant, dans plusieurs troubles inflammatoires, le dérèglement des réactions inflammatoires induites par la voie TH17 a été associé à la pathogenèse. Une quantité considérable de travail a permis de définir le récepteur nucléaire (RN) RORγt comme le facteur de transcription principal de développement des lymphocytes TH17. Néanmoins, le développement complet de ces cellules nécessite l’expression des deux récepteurs nucléaires RORγt et RORα. De plus, on en sait peu sur le rôle du récepteur RORα sur les lymphocytes TH17, car on considère que ses fonctions sont redondantes à celles du facteur RORγt. Par ailleurs, peu d’attention a été consacrée aux mécanismes cellulaires intrinsèques qui régulent négativement le développement des lymphocytes TH17 et qui sont associés aux réactions inflammatoires. Deux autres membres de la superfamille des récepteurs nucléaires, les REV-ERB (REV-ERBα et REV-ERBβ sont fréquemment co-exprimés dans les mêmes tissus que les récepteurs ROR. Au niveau de l’ADN, ils se lient aux mêmes éléments de réponse, ce qui suggère une interférence réciproque et une co-régulation de leurs gènes cibles. Bien que les fonctions du récepteur RORγt soient très bien décrites, le rôle des récepteurs REV-ERB dans les voies à lymphocytes TH17 reste à explorer. Par conséquent, une compréhension plus approfondie de ce type de cellules est nécessaire pour mieux comprendre la biologie des lymphocytes TH17 et les mécanismes responsables des maladies auto-immunes, afin de pouvoir identifier de nouvelles cibles thérapeutiques visant à traiter les maladies à médiation TH17.

Invité de Petronela Ancuta, axe :  Insulte tissulaire, infection, immunité et inflammation

Cette conférence sera présentée en anglais.

Vendredi, le 17 février 2017, à midi
Amphithéâtre du CRCHUM , R05.210 et R05.220
900, rue Saint-Denis, 5e étage
Montréal (Québec)  H2X 0A9

Laura Solt, Ph. D.
Assistante professeur, Département d'immunologie et microbiologie
The Scripps Research Institute, Jupiter, Floride
 

À propos des Conférences du CRCHUM

Les Conférences du CRCHUM sont des réunions hebdomadaires gratuites, animées par des conférenciers scientifiques de renom, issus de différentes disciplines. Ces conférences sont accréditées par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada comme activité de développement professionnel continu. Les Conférences du CRCHUM sont rendues possibles grâce au soutien financier de nos partenaires : AstraZeneca, GSK, Lilly, Merck, Roche et Servier.
 

À propos de nos activités scientifiques

Calendrier des conférences du CRCHUM

Calendrier des activités scientifiques du CRCHUM