Nathalie Arbour devient la nouvelle responsable de l’axe Neurosciences

Version imprimable
7 Avril 2017
Nathalie Arbour

La direction du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) annonce la nomination de Nathalie Arbour à titre de responsable de l’axe Neurosciences.

Chercheuse réputée dans le domaine de la sclérose en plaques, Nathalie Arbour (Ph. D.) succède au Dr Alexandre Prat pour coordonner les activités de l’axe Neurosciences, qui compte plus de 70 chercheurs et cliniciens.

Au Centre de recherche du CHUM depuis 2006, Nathalie Arbour s’intéresse aux interactions entre le système immunitaire et le système nerveux central dans la physiopathologie de la sclérose en plaques. Elle est professeure agrégée au Département de neurosciences de l’Université de Montréal. 

Sa candidature a été retenue au terme d’un processus de sélection par un comité de pairs. Elle est entrée en fonction le 1er avril 2017.

« Nathalie Arbour est une leader et une scientifique très appréciée par ses collègues. Je suis certain qu’elle va contribuer activement au développement  de la recherche en neurosciences. C’est avec enthousiasme que nous l’accueillons au sein du comité scientifique », affirme Vincent Poitout, directeur du Centre de recherche du CHUM et directeur de la recherche au CHUM.

« Je souhaite poursuivre l’excellent travail de mon prédécesseur, le Dr Alexandre Prat, pour accroître les collaborations fructueuses entre les chercheurs fondamentalistes et les cliniciens en neurosciences. Avec nos partenaires au CHUM et à l’Université de Montréal, nous continuerons d’être des leaders en recherche sur les maladies neurologiques, la santé mentale et les toxicomanies », affirme Nathalie Arbour.

La direction du Centre de recherche du CHUM, remercie chaleureusement le Dr Alexandre Prat pour sa contribution comme responsable d’axe au cours des six dernières années. Le Dr Prat conserve ses fonctions de directeur adjoint scientifique au développement académique.

Nathalie Arbour – Ph. D. – biographie

Nathalie Arbour a obtenu un Ph. D. en virologie et immunologie avant de compléter une formation postdoctorale en immuno-virologie et neuro-immunologie au Scripps Reseach Institute (La Jolla, Californie), puis à l’Institut neurologique de Montréal (McGill). Recrutée à titre de chercheuse au Centre de recherche du CHUM en 2006, elle détient également un poste de professeure agrégée au Département de neurosciences de l’Université de Montréal. Ses travaux de recherche visent à identifier et caractériser des mécanismes neuro-immuno-pathologiques de la sclérose en plaques. Les approches expérimentales privilégiées par son équipe incluent l’étude de matériel humain provenant de patients atteints de cette maladie neurologique chronique, ainsi que des modèles animaux mimant certains aspects clés de ce désordre. Ses recherches sont financées par la Société canadienne de la sclérose en plaques, les Instituts de recherche en santé du Canada et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

Pour en savoir plus

Axe Neurosciences du CRCHUM

Axe stratégique clinique Neurosciences du CHUM

Département de neurosciences de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal