Trois projets du CRCHUM s’illustrent au concours Fonds de soutien à l’innovation en santé et en services sociaux

Version imprimable
Partager
12 Avril 2018
CRCHUM

Trois projets du CRCHUM ont été retenus parmi les 78 soumis dans le cadre du premier appel de projets du Fond de soutien à l'innovation en santé et en services sociaux - appui aux projets d'innovation organisationnelle. L’annonce a été faite le 5 avril dans le cadre de la Semaine de la qualité et de l'innovation du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Les projets ont été sélectionnés selon leur capacité à démontrer le potentiel de l'innovation proposée, leur gain en efficience et à l'amélioration des soins, et ce, afin de déterminer la valeur clinique et économique de l'innovation.

Les trois projets financés du CRCHUM en bref :

Le chercheur Jean-François Carrier et son équipe proposent une technique optimisée pour traiter les patients qui sont atteints de cancer du foie. L'implantation en milieu réel de soins du CT-sur-rails en salle de radiothérapie permettra d'offrir aux patients un traitement de grande qualité et de précision. Un tel projet renforce aussi le rôle de premier plan que joue le CHUM dans la mise en place de techniques de pointe.

L’infirmière et chercheuse au Carrefour de l’innovation José Côté et ses collaborateurs évalueront en milieu réel une pratique infirmière virtuelle auprès des personnes greffées rénales. Cette innovation améliorera la prise en charge des soins aux patients et optimisera la pratique des professionnels de la santé en maximisant leur temps clinique auprès des personnes les plus à risque.

Un guide de pratique pour intégrer l'activité physique aux soins des patients ayant reçu un diagnostic de cancer sera élaboré par Lise Gauvin, directrice adjointe scientifique, recherche en santé des populations et responsable du Carrefour de l’innovation et ses collaborateurs. Les recommandations qui y seront consignées permettront à cette population d'adopter et maintenir un mode de vie actif pour atténuer les effets secondaires indésirables des traitements, améliorer leur qualité de vie et leur survie.